Par |septembre 7th, 2018|Etudes WizVille, Satisfaction client|

Des innovations et nouvelles technologies bouleversent sans cesse l’expérience client proposée dans les magasins physiques et e-commerce, facilitant à la fois la vie des employés et des consommateurs. De la réalité augmentée à l’automatisation des processus de vente, en passant par la digitalisation des points de vente, voici quelques innovations et projets étonnants mises en place par des enseignes de prêt-à-porter à travers le monde. 

Zozo : La démocratisation du sur-mesure

Combinaison Zozosuit pour des vêtements sur-mesureYusaku Maezawa, fondateur de Zozotown, n°1 de l’e-commerce de mode au Japon vient de lancer Zozo, la 1ère marque internationale du groupe. L’objectif : proposer facilement, à distance, des vêtements sur-mesure à ses clients.

Pour ce faire, le consommateur doit s’équiper de l’application mobile “Zozo App” et enfiler un “Zozo suit”, combinaison à pois proposée gratuitement par la marque, et recouverte de plus de 300 marqueurs visuels. Selon leur positionnement et leur degré d’inclinaison, l’application détermine les mensurations précises de chaque client et lui propose une sélection de produits sur-mesure adaptés à sa morphologie.

La collection est pour l’heure très basique et abordable. Elle comprend une sélection de jeans à 59 euros et des t-shirts à 22 euros.

Undiz : L’optimisation de l’espace de stockage

Chez WizVille, forts de 6 ans d’analyse de feedback client dans le secteur du prêt-à-porter, nous avons constaté que l’un des sujets d’insatisfactions qui revient sans cesse est celui du manque de choix de produits, et de tailles disponibles en point de vente. Deux manquement qui impactent négativement la satisfaction client et les ventes.

Pour répondre à ces problématiques et réduire l’espace de vente nécessaire à la mise en avant de ses produits, l’enseigne Undiz, du groupe Etam, a lancé en 2015 le Undiz Machine permettant aux clients d’accéder à l’ensemble des produits en réserve.

undiz machine optimisation stockage magasin

Le concept est simple : le client choisit son produit sur une borne tactile et le réceptionne quelques instants plus tard grâce à des capsules aéro-propulsées qui voyagent dans des tubes depuis la réserve et jusqu’à l’espace des vente.

L’innovation permet à l’entreprise de proposer toute sa gamme de produits sur une surface de vente réduite : Un magasin de 50 m² suffit désormais à présenter toute la collection, là où précédemment le triple de surface aurait été nécessaire.

Timberland : Essayer des vêtements sans entrer en magasin

miroir realite augmentee Timberland
On connaissait les miroirs à réalité augmenté placés dans les cabines d’essayages afin de faciliter l’essayage des produits par les clients. L’enseigne Timberland est allée encore plus loin en plaçant stratégiquement un miroir en vitrine dans le but d’augmenter son trafic en magasin.

En se plaçant devant le miroir, les passants peuvent y habiller leur reflet, choisir et essayer les produits de leur choix sans même entrer sans le point de vente, ni devoir chercher la taille parfaite.

Le cabinet Digi Capital estime que le marché de la réalité augmenté devrait atteindre 120 milliards de dollars d’ici 2020. La réalité virtuelle, quant à elle représenterait environ 30 milliards de dollars.

Zara : L’automatisation du Click and Collect

Robotisation du click and collect avec CleveronAujourd’hui près d’un tiers des ventes en ligne de Zara sont récupérées dans l’un des points de vente de l’enseigne, grâce au système de Click and Collect. Un service censé apporter un gain de temps important à ses clients, mais qui a souvent résulté en des files d’attentes interminables et des clients mécontents. 

Pour remédier à ce problème, l’enseigne teste actuellement la robotisation du processus Click and Collect, grâce à un partenarait avec Cleveron. En scannant un code de collecte lors de leur arrivée en magasin, les consommateurs peuvent directement récupèrer leurs colis dans une boîte de dépôt reliée à une machine capable de stocker jusqu’à 4000 commandes.

Everlane : Vers une transparence totale des coûts

Le retailer américain du prêt à porter, Everlane, a ouvert son premier magasin physique à New York en début d’année, après avoir testé plusieurs boutiques éphémères.

L’enseigne se distingue en faisant preuve d’une forte transparence quant à l’origine et aux processus de fabrication de ses vêtements. Elle communique notamment auprès de ses clients sur le coût de fabrication associé à chaque vêtement, avec le détail de la répartition des coûts : matières premières, main d’oeuvre, transport vers le lieu de vente..

Everlane transparence couts fabrication

Avec des consommateurs de plus en plus soucieux de choisir leurs vêtements en fonction de leur empreinte écologique, sociale et éthique, ce type de proposition est promis à un bel avenir.

American Apparel : Une application pour en savoir plus sur les produits

C’est également dans un soucis de transparence que le retailer American Apparel a mis au point son application de réalité augmentée, dont le but est de compléter l’expérience proposée en magasin par les informations disponibles en ligne.

Application realité augmentée american apparel

En scannant un produit en point de vente depuis une affiche ou fiche de présentation, le consommateur obtient plus d’informations à son sujet : matières, conseils de lavage, coloris disponibles, avis clients, mais également des vidéos du produit afin de le découvrir sous toutes ses coutures. Une manière rapide et efficace de mieux informer les clients de boutiques physiques.

Découvrez comment mesurer et améliorer l’expérience de vos clients dans un contexte multicanal :

Télécharger le livre blanc